17 juin 2024
CBD
CBD

Que peut faire le CBD contre les rhumatismes ?

Les rhumatismes sont des termes généraux qui englobent tous les types de gênes et de troubles articulaires.

L’arthrite ou l’ostéoarthrite sont parmi les plus connus. Les rhumatismes ont dépassé le diabète comme principale cause d’invalidité dans le monde.

Les inflammations sont la cause la plus fréquente des rhumatismes.

Ces inflammations ont un impact direct sur la mobilité des articulations, et chaque mouvement déclenche un type de gêne qui peut devenir chronique avec le temps :

L’arthrite

Elle peut survenir à la suite d’un traumatisme ou d’une maladie auto-immune. Bien que certaines personnes jeunes soient touchées, les rhumatismes touchent le plus souvent les personnes âgées, en particulier les femmes. L’arthrite est une affection dans laquelle les articulations s’enflamment. L’arthrite infectieuse et l’arthrite psoriasique sont deux types d’arthrite différents.

L’arthrose

Cette maladie articulaire touche environ une personne sur deux âgée de plus de 50 ans. La perte progressive du cartilage dans les articulations est la caractéristique de cette maladie.

Cela provoque une gêne à ce niveau, qui se caractérise par diverses inflammations et est fréquemment liée à d’autres types de gènes, comme les épanchements. En effet, lorsque le cartilage est compromis, il a tendance à se rétrécir au point de pincer les articulations.

La condition physique (poids, activité, âge) et l’hérédité, en général, jouent un rôle dans l’apparition de la gêne due à l’arthrose. Cette affection progresse et produit des douleurs atroces.

Le rôle du CBD dans le traitement des rhumatismes

Le CBD (cannabidiol dérivé du cannabis) est légal en France et en Europe, il est non psychoactif et non réglementé. Les éléments clés du CBD offrent un effet calmant et anti-inflammatoire qui n’a pas été formellement reconnu par la médecine en France, mais pas dans les nations qui ont choisi de réglementer le cannabis médicinal.

Les propriétés anti-inflammatoires du CBD peuvent-elles aider à traiter les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde, d’après cette découverte ? En effet, le cannabidiol agit sur le système neurologique, limitant la transmission des signaux de messages et réduisant ainsi la douleur. Le CBD a également un effet immunosuppresseur sur certaines de nos cellules, comme les cellules microgliales, qui sont des composants de la microglie et jouent un rôle dans l’expérience de l’inflammation et de la douleur.

Rhumatismes dus à l’arthrite et CBD

Dans le cas de l’arthrite, une étude expérimentale sur des souris souffrant d’arthrite grave a révélé que le CBD contribuait à réduire la sensibilité à la douleur. Le CBD a réellement réduit la réponse inflammatoire en activant les récepteurs CB2 du système endocannabinoïde. En fait, comme ils avaient moins mal, les rongeurs ont pu se déplacer plus librement.

Rhumatismes dus à l’arthrose et CBD

Le professeur Philpott, rhumatologue américain, a établi les propriétés anti-inflammatoires du CBD en 2017. En effet, ce dernier a choisi d’étudier la réaction de rats atteints d’arthrose à qui l’on a administré un médicament à base de cannabidiol. Il a rapidement été prouvé que le CBD diminuait la perception de la douleur tout en favorisant une restauration du mouvement chez ces souris.

Mais ce n’est pas tout, les experts ont découvert un second effet. Le CBD semble également intéressant à long terme. En empêchant les neuropathies articulaires de se développer.

Ces affirmations ne sont toutefois vraies que dans le contexte de ces recherches précliniques sur les rongeurs. En effet, les investigations cliniques à grande échelle sur ce sujet ont été rares jusqu’à présent.

Des liens ont été établis entre la polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies.

Les rhumatismes se manifestent dans diverses affections, dont la polyarthrite rhumatoïde. Celle-ci est caractérisée par une inflammation simultanée de plusieurs articulations.

En réalité, l’action du CBD dans le cadre de la polyarthrite rhumatoïde peut être bénéfique, notamment parce que la polyarthrite rhumatoïde se développe et se propage dans tout le corps au fil du temps. Le CBD peut minimiser les impacts inflammatoires de cette affection en traitant efficacement la douleur et l’inflammation le plus tôt possible.

Une étude publiée en 2000 a révélé que l’administration d’une quantité spécifique de CBD à un sujet animal a des effets anti-inflammatoires et immunosuppresseurs.

La maladie de Lyme est également une maladie liée à la polyarthrite rhumatoïde. L’arthrite de Lyme est une maladie causée par l’infection de la bactérie Borrelia Burgdorferi qui ne se transmet pas de génération en génération.

La maladie de Lyme affecte le système nerveux central en général, tandis que l’arthrite de Lyme affecte spécifiquement les articulations et limite l’amplitude des mouvements.

Selon le Dr Murakami, directeur du centre de la maladie de Lyme au Canada, la fonction anti-inflammatoire du CBD pourrait combattre avec succès les articulations endommagées par l’arthrite de Lyme.

Les rhumatismes ont des causes et des symptômes variés, et ils peuvent se manifester par divers troubles, dont certains sont plus graves que d’autres.

Le cannabidiol semble pouvoir réduire l’inflammation et donc la douleur induite par celle-ci en agissant directement sur les récepteurs CB2 ainsi que sur des hormones comme la glycérine, responsable de douleur chronique en toutes circonstances.

Propriétés immunomodulatrices du CBD

Le CBD a la capacité de favoriser ou de ralentir les réponses immunologiques de l’organisme. Le CBD, comme nous l’avons déjà observé dans le contexte de l’arthrose chez les rats, semble réduire l’incidence de la neuropathie articulaire, selon cette étude.

Dans certaines situations, ces effets sont identiques à ceux des médicaments et traitements traditionnels bien connus et fréquemment administrés, tels que les immunomodulateurs comme Macrolin, Pegasys Infergen et Introna..

Les immunomodulateurs conventionnels ne sont pas très efficaces et peuvent provoquer des symptômes semblables à ceux de la grippe, tels que fièvre ou des maux de tête. Ils provoquent également une série de réactions cutanées et sont susceptibles de nuire au foie. L’action du CBD ne s’accompagne que de quelques effets indésirables très inhabituels.

Quel produit à base de CBD utiliser si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde ?

Tous les produits CBD peuvent vous être bénéfiques, mais les huiles CBD, grâce à leur biodisponibilité élevée, elles peuvent vous aider à soulager la douleur et à réduire l’inflammation en cas de rhumatisme. Le mélange Aqua CBD Curcumin paraît être l’un des meilleurs pour les rhumatismes et les inflammations articulaires.

En effet, cette combinaison présente une biodisponibilité nettement supérieure à celle des huiles traditionnelles, ce qui permet à l’organisme de mieux absorber le produit et de bénéficier de ses effets. Cette recette contient également de la curcumine, un produit chimique naturel dérivé du curcuma qui possède des qualités anti-inflammatoires.

Enfin, les baumes à base de CBD intriguent car ils permettent une activation plus précise des articulations. Les composants actifs du CBD sont absorbés localement par la surface de la peau sans passer dans la circulation sanguine. Les deux formes d’administration, absorption sublinguale et application cutanée, peuvent être combinées.

Ce qu’il faut savoir sur le CBD et la polyarthrite rhumatoïde

Les rhumatismes se retrouvent dans diverses maladies, notamment l’arthrite, l’arthrose, la maladie de Lyme et la polyarthrite rhumatoïde, et se caractérisent par un large éventail de douleurs et d’inconforts liés à l’inflammation des articulations.

Ces douleurs s’installent, deviennent chroniques, et certaines de ces maladies, comme l’arthrose, progressent et se détériorent avec le temps, ce qui les rend relativement gênantes et invalidantes. Le CBD active des mécanismes anti-inflammatoires et immunomodulateurs via le système endocannabinoïde. En conséquence, les douleurs articulaires sont soulagées, ce qui permet une plus grande mobilité. En revanche, le CBD ne remplace pas les traitements conventionnels. Si vous envisagez d’essayer le cannabidiol contre les rhumatismes, parlez-en à votre médecin, ou discutons sur le site de chat en direct.