23 mai 2024
CBD

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD (cannabidiol) est un cannabinoïde dérivé du chanvre.

Le cannabidiol (CBD) est un produit chimique présent dans la plante Cannabis Sativa L, qui comprend la plante de cannabis que tout le monde reconnaît en raison de la forme distinctive de ses feuilles, ainsi que le chanvre, un cousin moins connu qui a gagné en popularité en Europe en raison du chanvre industriel (isolation, fibre, etc.). C’est le composé du cannabis responsable de l’effet intoxiquant, le THC, qui est interdit à la consommation en France, et non le cannabis ou le chanvre (Delta TetraHydroCannabinol) Le CBD, contrairement au THC, n’est pas psychotrope et n’a pas d’effet similaire au THC. Alors, quel est le problème du CBD, me direz-vous ?

Le cannabis a des effets médicinaux.

Plusieurs variables ont bouleversé la routine prohibitionniste à laquelle tout ce qui s’approche de près ou de loin de cette plante avait autrefois droit, au cours des dix dernières années. Pour commencer, le Colorado, la Californie et d’autres États en Europe et dans le monde ont reconnu la valeur médicale du cannabis. Simultanément, des rapports isolés de personnes « guéries » par le cannabis et des recherches précliniques en laboratoire indiquent des utilisations spécifiques pour des troubles pour lesquels la médecine traditionnelle n’a pas ou peu de réponses. C’est le cas pour le traitement de maladies neurologiques comme l’autisme, l’épilepsie, la maladie de Parkinson ou les maladies auto-immunes, ainsi que pour la gestion de la douleur, la chimiothérapie, etc… Ce changement d’attitude aux États-Unis et dans le monde s’accompagne de l’innovation des producteurs dans le développement de produits issus du chanvre industriel, riches en CBD et pauvres en THC.

En Europe, le CBD est légal.

Ces produits de chanvre sans THC doivent avoir moins de 0,20 % de THC et provenir de souches de chanvre approuvées par l’UE pour être légaux et ne pas être considérés comme des stupéfiants en Europe. (En d’autres termes, les produits à base de CBD fabriqués aux États-Unis sont interdits). Donc, d’une part, le cannabis médical a la cote (CBD + THC), et d’autre part, nous avons l’émergence d’un produit dérivé du chanvre légal et facilement disponible, auquel nous attribuons des caractéristiques thérapeutiques individuelles (CBD). Et c’est là le point de débat actuel : les cannabinoïdes, bien qu’utilisés depuis l’Antiquité, n’ont pas pu bénéficier de programmes de recherche en raison de la politique de prohibition, si bien qu’on ne reconnaît pas aujourd’hui en France de propriétés thérapeutiques associées au Cannabis en général et au CBD en particulier. Malgré cela, l’Agence nationale du médicament a lancé une période d’expérimentation de deux ans (2020-2022). (ANSM). Les produits à base de cannabidiol sont désormais classés en France comme des compléments alimentaires ou des cosmétiques, selon qu’ils sont consommés ou non. Par conséquent, il est à la fois possible et légal de se procurer des produits à base de CBD. En revanche, les propriétés thérapeutiques du CBD sont interdites car elles n’ont pas été validées par l’ANSM.

Quelle est la relation entre le CBD et le corps humain ?

Le système endocannabinoïde est le système cannabinoïde propre à l’organisme.

Il n’est pas nécessaire d’être physicien ou naturopathe pour comprendre que les cannabinoïdes tels que le CBD existent déjà dans notre corps, plus précisément dans notre système nerveux central. Parce qu’il s’agit d’un message chimique connu et sécrété par l’organisme : les endocannabinoïdes, ce dernier réagit également aux stimuli des cannabinoïdes présents dans le cannabis. Les récepteurs CB1 et CB2, qui réagissent aux endo et phyto cannabinoïdes le long du système neurologique, ont été identifiés par les scientifiques. Ensemble, ces récepteurs constituent le système endocannabinoïde. Le système endocannabinoïde est une découverte relativement récente et encore mal comprise, mais on sait qu’il régule un certain nombre de fonctions biologiques importantes, notamment l’appétit, le sommeil et l’humeur. Un autre facteur important mais souvent négligé est que le cannabis est une famille médicinale qui devrait être étudiée. Ceci est dû au fait que le CBD n’a aucune toxicité et ne présente donc aucun risque pour la personne qui le consomme. Bien que le CBD n’ait pas d’effets négatifs, il est possible de ressentir une sécheresse de la bouche, des vertiges et une baisse de la tension artérielle. Par conséquent, il est beaucoup plus facile de comprendre les motivations des utilisateurs qui l’emploient comme substitut aux opioïdes ou aux antidépresseurs.

Recherche médicinale et utilisations thérapeutiques du CBD

Des médicaments à base de CBD fabriqués en laboratoire sont disponibles sur ordonnance dans les pays qui ont légalisé le cannabis thérapeutique, comme l’Epidiolex, qui est utilisé pour traiter l’épilepsie. Bien qu’il soit illégal d’attribuer des bénéfices médicinaux au cannabidiol, voici une liste partielle de maladies, de troubles et d’impacts pour lesquels des améliorations significatives ont été observées :

 

Après seulement quelques prises d’une huile sublinguale spécialement développée, riche en CBD et pauvre en THC, Charlotte Fiji, une petite Américaine atteinte du syndrome de Dravet qui souffre d’une trentaine de crises par jour, a vu sa qualité de vie monter en flèche.

 

Le CBD est actuellement étudié dans le cadre d’essais cliniques afin de déterminer s’il peut ralentir la progression des troubles neurodégénératifs tels que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson en agissant sur la neurogenèse et la neuroinflammation. Le CBD peut empêcher la formation de globules blancs particuliers dans les troubles auto-immuns comme la sclérose en plaques, c’est pourquoi des essais cliniques sont menés pour étudier son impact sur le système immunitaire.

 

Le cannabidiol peut potentiellement être utilisé pour traiter les maladies psychologiques et même mentales. Il existe un lien entre le CBD et les niveaux de sérotonine, selon des études. De nombreux utilisateurs de CBD affirment avoir retrouvé le contrôle de leur stress, de leur anxiété et d’autres problèmes.

 

Le cannabidiol est également étudié pour la gestion de la douleur : les douleurs neuropathiques, ainsi que les douleurs musculaires et articulaires causées par l’inflammation, répondent favorablement au traitement par le CBD.

 

Enfin, le cannabidiol peut être utile pour une variété de problèmes digestifs, allant des nausées légères aux symptômes de la maladie de Crohn.

Le rôle du CBD dans le sport

Avec toutes ces options thérapeutiques, le CBD a un bel avenir devant lui, et en juillet 2019, la médecine sportive aux États-Unis a fait un grand pas en avant : pour la première fois, un essai clinique à grande échelle sur des athlètes sera réalisé sur une période de huit ans. Ce sont les athlètes de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) « Mixed Martial Art » (MMA) qui seront suivis dans cette étude. L’UFC approuve l’utilisation du cannabidiol dans la rééducation sportive comme substitut aux composés conventionnels comme l’ibuprofène et la cortisone.

Quelle est votre méthode préférée d’administration du CBD ?

Le cannabidiol, ou CBD comme on l’appelle généralement, n’est que le terme scientifique de la molécule ; il existe d’autres façons de « consommer » du cannabidiol. Nous allons donc passer en revue les modes d’administration les plus répandus et leurs caractéristiques afin que vous puissiez choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

 

Le CBD est couramment produit en France aujourd’hui sous forme de fleurs de chanvre, d’e-liquides, d’huile riche en CBD, de cristaux purs, de baumes, de capsules, de bonbons et de boissons.

 

Les études scientifiques et les applications du CBD étant diverses, de nouvelles voies d’administration innovantes devraient voir le jour (ex : suppositoires, patch, aérosols).

Le CBD inhalé par les poumons

L’inhalation est une méthode d’administration qui permet au CBD d’agir immédiatement en passant dans les voies respiratoires. L’inhalation de CBD peut se faire selon diverses méthodes, dont certaines sont risquées, comme fumer des fleurs de CBD.

Fleurs de chanvre riches en CBD

En France, il est possible d’acheter des fleurs de chanvre à fort taux de CBD et à faible taux de THC. Elles sont destinées à être « infusées », mais beaucoup de gens les utilisent d’une toute autre façon…

 

Rappel : Fumer des fleurs de CBD, que ce soit avec ou sans tabac, provoque une combustion, et la fumée dense inhalée contient des goudrons et d’autres composés toxiques qui se déposent dans le système respiratoire, provoquant des difficultés à long terme, voire des cancers. Lorsque les fleurs de chanvre sont mélangées au tabac, la présence de nicotine dans le tabac provoque une dépendance.

Les e-liquides CBD sont un type d’e-liquide qui contient du CBD.

Les e-liquides CBD, qui peuvent être utilisés pour vaper avec une cigarette électronique, sont généralement composés de cristaux purs de CBD (sans effets secondaires) dilués dans de la glycérine, avec des goûts artificiels ajoutés. Les résultats sont pratiquement instantanés. Bien que les dangers de l’utilisation d’une cigarette électronique n’aient pas été démontrés, respirer des vapeurs de glycérine végétale et d’arômes artificiels n’est pas non plus sans risque. La cigarette électronique a l’avantage d’être portable et d’avoir des effets rapides, ce qui en fait un outil complémentaire utile. Enfin, les e-liquides au CBD sont bénéfiques pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer.

Les nébuliseurs de CBD sont des appareils qui permettent d’inhaler du CBD.

Lorsque les fleurs de CBD ou les formulations de CBD sont nébulisées ou vaporisées, il existe une stratégie d’inhalation présentant moins de dangers que les deux exemples précédents.

 

Les formes les plus efficaces d’administration par voie aérienne pour un impact rapide et sûr sont l’inhalation d’une solution liposomale de CBD avec un nébuliseur à ultrasons ou la vaporisation de fleurs de chanvre CBD avec un vaporisateur, comme le suggèrent tous les médecins spécialistes du cannabis.

 

Une technique basée sur les ultrasons alimente le nébuliseur. Il possède un cristal qui convertit les impulsions électriques en vibrations et envoie ensuite des ondes ultrasoniques qui nébulisent la solution liposomale de CBD en un nuage de particules extrêmement petites. Il n’y a donc pas de combustion et les éléments actifs du CBD de la solution liposomale qui passent par la voie pulmonaire sont absorbés beaucoup plus efficacement par l’organisme.

Vaporisateur de fleurs de CBD

L’échantillon de fleur inséré dans le « bol » sera chauffé à la température souhaitée à l’aide d’un vaporisateur, mais pas au-delà de 230 degrés Celsius. Le principe même de la vaporisation est de chauffer la fleur juste en dessous de son point de combustion, ce qui permet d’extraire tous les ingrédients (cannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes) intacts, sans résidus de combustion dangereux. Les concentrés comme les cristaux de CBD peuvent également être vaporisés, mais il n’y aura pas d’impact sur l’environnement.

Le CBD se prend par voie orale.

Les effets du CBD, contrairement à l’inhalation, se font sentir 30 à 60 minutes après l’ingestion et se poursuivent plus longtemps que les autres voies. (Cela peut prendre jusqu’à 6 heures).

Gélules de CBD et capsules de CBD

Le CBD pénètre dans le corps et traverse le système digestif. Le CBD sera métabolisé par le foie et les composants actifs seront libérés dans la circulation sanguine, permettant ainsi d’activer les récepteurs endocannabinoïdes. Le foie, quant à lui, va fonctionner comme un filtre, bloquant une partie importante du CBD consommé. En clair, seuls quelques mg de CBD seront absorbés et digérés par votre corps lorsque vous prenez une capsule de 10 mg. L’ingestion orale, tout en ayant une biodisponibilité plus faible, a l’avantage de faciliter le dosage et la prise sous forme de capsules.

CBD liposomal : Une formule avec une biodisponibilité accrue.

Il faut savoir que, pour pallier la mauvaise absorption orale du CBD, il existe désormais une version dite liposomale, qui présente une biodisponibilité nettement supérieure. A la suite d’une nano-émulsion, le CBD se présente sous la forme de particules beaucoup plus fines, enrobées de lipides, qui vont transférer plus facilement les composants actifs du CBD dans l’organisme.

 

Les effets de la même quantité de CBD administrée sous une forme liposomale devraient être 4 à 5 fois plus importants. Pour ceux qui l’utilisent régulièrement, il s’agit d’une formule à la fois puissante et rentable. L’ingestion orale, bien que présentant une biodisponibilité plus faible, a l’avantage de faciliter le dosage et la prise sous forme de capsules.

L’huile de CBD est un type de CBD qui se prend par voie sublinguale.

Les huiles de CBD sont généralement administrées de cette manière.

Les gouttes d’huile de CBD doivent être placées sous la langue pendant 90 secondes avant d’être avalées pour permettre aux éléments chimiques actifs du cannabidiol (CBD) d’être absorbés par la muqueuse sublinguale. Les éléments actifs du CBD peuvent rapidement passer dans la circulation sanguine, les premiers effets apparaissant environ 15 minutes, et il peut même échapper à la barrière du foie. C’est un moyen de faire pénétrer le CBD dans beaucoup d’endroits, car il est très efficace.

 

Les médecins recommandent et prescrivent régulièrement la méthode sublinguale d’administration dans les pays où le CBD et le cannabis sont fournis et supervisés médicalement. La méthode sublinguale permet des effets rapides et une absorption optimale des composants actifs du CBD dans l’organisme, tout en présentant peu de risques et en provoquant peu d’effets indésirables.

 

Si la concentration en CBD du flacon est connue, la quantité spécifique de CBD présente dans une goutte d’huile de CBD peut être facilement déterminée. Les huiles de CBD existent en différentes concentrations, allant de 1% à 30%, pour un même volume.

Le CBD appliqué par voie topique : Baumes et crèmes au CBD

Les cellules de la peau possèdent des récepteurs que le système endocannabinoïde intègre. Les éléments actifs du CBD peuvent ainsi être absorbés par la surface de la peau sans passer dans la circulation sanguine. Les baumes, crèmes et autres lotions au CBD ont un effet localisé et sont donc recommandés pour une application cutanée sur les zones concernées. Les inflammations, les douleurs osseuses (arthrite, arthrose, ostéoporose) et les problèmes de peau, notamment l’acné et le psoriasis, sont tous traités par les baumes et lotions au CBD.

 

Les baumes et les crèmes, comme les huiles, existent en différentes concentrations pour répondre à vos besoins et peuvent être produits à partir d’extraits naturels ou de cristaux de CBD purs. Pour bénéficier pleinement de l’influence ambiante, optez pour les extraits naturels. Dans certaines circonstances, l’huile de CBD peut être administrée directement sur la peau. Appliquez l’huile de CBD sur la région affectée comme s’il s’agissait d’une lotion.

 

Enfin, de nombreux utilisateurs combinent une utilisation topique du baume CBD avec une prise orale ou sublinguale de CBD (capsules ou huiles).

Alors, quelle est la manière la plus efficace de prendre du CBD ?

Eh bien, il n’y a pas de forme optimale ; chaque mode a son propre ensemble d’avantages et d’inconvénients. On peut aisément comprendre l’attrait des effets rapides que procure l’inhalation en cas de crise, même si ces effets sont fugaces, et on peut envisager que la consommation de CBD par voie orale soit plutôt un traitement de fond à long terme. La méthode sublinguale, en revanche, est une alternative sans risque à l’inhalation, avec une biodisponibilité élevée et une prise alimentaire : par exemple, les huiles de CBD dont l’huile de graines de chanvre, qui est une source saine d’oméga 3 et 6.

Est-il préférable de prendre son CBD avec ou sans cristaux ?

Le sujet ne se pose pas dans le cas des fleurs de CBD, mais dans le cas de tout autre produit CBD, de l’huile CBD à la crème de tatouage, il est important de comprendre comment le cannabidiol est obtenu. Tout d’abord, la plante doit être extraite à l’aide d’une technologie propre ; une extraction supercritique au Co2, sans utilisation de solvants, est désormais requise. Les cristaux de CBD sont fabriqués à partir du cannabidiol, un produit chimique qui peut être séparé. Ces cristaux de CBD sont ingérés sous leur forme la plus pure, mais ils sont fréquemment utilisés comme matière première dans la fabrication de produits CBD tels que les e-liquides, les cosmétiques et les huiles CBD. Les cristaux de CBD et les produits dérivés des cristaux de CBD ne contiennent que du CBD, mais nous séparons et opposons les articles contenant uniquement du cannabidiol des produits CBD à large spectre ou à spectre complet, qui contiennent une gamme plus large de cannabinoïdes. On découvre ainsi les composants actifs, ainsi que des cannabinoïdes supplémentaires, des terpènes, des flavonodes et d’autres composés naturellement présents dans la plante au moment de l’extraction.

 

L’expression « cannabis à large spectre » est importante car elle fait référence à un autre concept crucial : l’effet d’entourage. L’effet d’entourage stipule que les cannabinoïdes naturellement présents dans la plante ont plus d’effets thérapeutiques potentiels lorsqu’ils agissent ensemble, formant un « entourage », et que, par conséquent, l’utilisation d’un seul cannabinoïde a moins de bénéfices thérapeutiques que l’utilisation d’un cannabinoïde « entouré ».

 

Pour bénéficier de l’effet d’entourage, utilisez des produits CBD qui incluent tous les composants naturels de la plante, dans la mesure du possible.

Doses, effets secondaires et contre-indications du CBD

Il convient de déterminer le dosage du cannabidiol.

Il n’existe pas de dose quotidienne suggérée ni de dosage de référence exact ; les chercheurs font plutôt des recommandations en fonction de facteurs tels que l’âge, le poids et la gravité des symptômes. En utilisant un calculateur de dosage de CBD, vous pouvez déterminer votre dosage quotidien potentiel de CBD.

 

Ce calculateur de dosage de CBD est basé sur le livre « CBD : A Patient’s Guide to Medical Cannabis » de Leonardo Leinow et Juliana Birnbaum (Berkeley, CA : North Atlantic Books, 2017). Depuis plus de trente ans, ces deux experts du CBD étudient et expérimentent le cannabis médical.

 

Pour déterminer un dosage adapté, étape par étape, il est recommandé d’adopter une approche progressive de votre dosage théorique. Commencez par de faibles doses/concentrations et augmentez progressivement. C’est à vous d’établir votre équilibre ; la sensibilité de chacun au cannabis est différente.

 

Commencez par des produits à faible concentration, puis augmentez progressivement la dose et la concentration après environ deux semaines, et renouvelez si nécessaire.

Les conséquences négatives du CBD

Le cannabidiol est non toxique, ce qui signifie qu’il ne présente aucun risque s’il est utilisé en excès. Un surdosage de cannabidiol inhibe son activité, cependant vous pouvez avoir quelques effets négatifs comme des vertiges, une bouche sèche, une somnolence et des nausées.

Le CBD présente un certain nombre de contre-indications.

Enfin, par précaution, nous ne préconisons pas l’utilisation du CBD pour les nouveau-nés, les femmes enceintes, les personnes sous médication lourde, ou celles ayant des problèmes cardiaques. Enfin, si vous avez des inquiétudes concernant l’utilisation du CBD dans votre état de santé actuel ou ses interactions avec d’autres médicaments, nous vous recommandons de consulter d’abord votre médecin.

Comment s’assurer de la qualité d’un produit contenant du cannabidiol ?

Comment choisir le meilleur produit à base de CBD ?

Tout d’abord, vous devez choisir une stratégie d’administration qui semble être la plus appropriée pour vous. Ensuite, parce qu’il faut une forme d’extraction propre, nous sommes en 2019, et l’avancée technique la plus récente pour les extractions végétales est connue sous le nom d’extraction au CO2 supercritique. Contrairement aux autres procédures, il s’agit d’une approche d’extraction à basse température qui maintient les composés actifs de la plante tout en ne laissant aucune trace de solvants. Enfin, comme dit précédemment, il est préférable de choisir des produits « Full spectrum », qui contiennent tous les éléments actifs de la plante plutôt qu’une seule molécule, comme c’est le cas lorsque les produits CBD sont fabriqués à partir d’isolats de cristaux de CBD, pour bénéficier de tout le potentiel du CBD.

A vérifier avant d’acheter une huile de CBD

La concentration en CBD

Regardez les coefficients utilisés pour calculer le coût d’un flacon de 3 % et d’un flacon de 25 % de concentration pour voir à quel point ils sont différents ! Par conséquent, le prix d’un flacon est déterminé par la quantité globale de CBD qu’il contient. Alors, quelle concentration devriez-vous choisir ? Cela dépend d’un certain nombre de facteurs : Est-ce la première fois que vous utilisez du CBD ? Quel est votre type de corps ? Votre sensibilité au cannabis, ainsi que la gravité de votre problème de santé. Il est impossible de recommander une concentration précise, de la même manière qu’il est difficile de recommander un dosage précis. N’oubliez pas que même si votre flacon contient une concentration élevée de CBD, le fait de connaître la quantité globale de mg de CBD dans votre flacon est suffisant pour déterminer la concentration qui vous convient.

 

Pour un flacon de 10ml-10% de CBD avec 200 gouttes, 1 goutte d’huile de CBD équivaut à 5mg de CBD.

 

1 goutte d’huile de CBD = 2,5mg de CBD pour un flacon de 10ml-5% de CBD/ 200 gouttes

 

En pratique, les personnes qui prennent beaucoup de CBD par jour privilégieront des concentrations plus importantes, d’autant plus que les prix ont tendance à baisser à mesure que la quantité de CBD globale augmente. (Voir la catégorie Huile de CBD à haute concentration pour le prix par mg). Les personnes qui découvrent le CBD, en revanche, privilégieront les quantités modestes (entre 3 et 6 %). Toutefois, méfiez-vous des articles étiquetés « huile de CBD » qui ne contiennent qu’une petite quantité de CBD.

 

Quels sont les ingrédients de l’huile de CBD ?

L’huile d’olive, l’huile de tournesol ou l’huile MCT (Medium Chain Triglycerides) « neutre » dérivée de la noix de coco sont parmi les huiles les plus couramment utilisées pour le mélange. L’huile de graines de chanvre est un « super aliment » riche en acides gras essentiels et en acides gras oméga 3 et 6, ce qui la place loin devant la plupart des autres huiles comestibles en termes de consommation nutritionnelle. Optez donc pour des huiles de CBD associées à de l’huile de graines de chanvre pour bénéficier d’un boost de vitamines et d’autres nutriments.

 

L’huile a-t-elle été décarboxylée ?

La décarboxylation est le terme utilisé pour décrire le processus de chauffage doux de l’huile afin de libérer/transformer les composants présents en composés actifs. Pour expliquer simplement, une huile qui a subi une décarboxylation consécutive sera plus efficace car tout son potentiel sera libéré. En revanche, une huile « brute » qui n’a pas été traitée sera légèrement moins efficace. En outre, la décarboxylation améliorera considérablement la capacité du corps à absorber le CBD, ce que l’on appelle la biodisponibilité. Une différence de couleur et de saveur est également perceptible. L’huile décarboxylée a un aspect plus propre et une saveur plus douce. Une huile brute est généralement foncée, voire noire, et a une saveur forte.

L’huile de CBD a-t-elle subi un filtrage quelconque ?

La filtration est le processus d’élimination des matières organiques non essentielles, comme la chlorophylle, les lipides et d’autres matières végétales, de l’huile de CBD avant qu’elle ne soit filtrée et nettoyée. Les huiles de CBD qui ont été filtrées ont un aspect plus propre et sont fréquemment, mais pas toujours, décarboxylées. Le goût des huiles filtrées est souvent plus doux. En observant la couleur d’une huile de CBD, on peut presque instantanément déterminer le degré de filtrage qu’elle a reçu.

 

Certains fabricants/vendeurs ne mettent pas leurs rapports d’analyse à la disposition du public. C’est déjà une preuve de confiance envers le fabricant puisque vous l’avez rendu public. Vérifiez la présence des cannabinoïdes primaires autres que le CBD dans la composition de votre huile CBD si vous avez le résultat de l’analyse sous les yeux. Plus les cannabinoïdes supplémentaires (CBN, CBC, CBG, etc.) sont présents, plus votre huile aura un large spectre et sera de haute qualité en raison de la meilleure influence environnante.

 

En général, plusieurs entreprises en Europe fabriquent des huiles de CBD depuis plus de 15 ans et jouissent d’une solide réputation ; nous vous encourageons à préférer les marques connues aux huiles de CBD fabriquées en petites quantités de manière (presque) artisanale.

Quelle est la localisation des produits CBD ?

Le problème le plus sérieux avec le CBD est l’expédition internationale. Il convient de noter que de nombreux fabricants d’huile de CBD produisent des fleurs de CBD en plus de l’huile de CBD. Ces fabricants européens (en Suisse, par exemple) sont bien connus des services postaux français, et leurs colis sont fréquemment saisis par les douanes pour des contrôles, ce qui entraîne des retards de livraison, des remboursements, et/ou des disputes interminables avec les douanes françaises pour récupérer votre colis. D’autre part, en raison de trop nombreux cas, de nombreux prestataires postaux européens (PostNL, etc.) ont choisi de ne pas prendre en charge (et de ne pas rembourser) les colis contenant des produits CBD (notamment en ce qui concerne l’envoi de fleurs à nouveau).