E-liquide pas cher : est-ce rentable ?

Pi-web.frAutres astucesE-liquide pas cher : est-ce rentable ?

Grâce à l’évolution du monde de la vape, il est aujourd’hui possible pour un vapoteur de créer des saveurs totalement inédites et personnalisées en créant son propre e-liquide. En effet, il est possible de fabriquer son propre e-liquide en mixant différents arômes afin de créer des goûts originaux conformes à nos attentes.

Concernant la rentabilité de ce processus, sachez qu’il est nettement moins cher de fabriquer son e-liquide, que de l’acheter directement prêt. En effet, en créant votre e-liquide vous pouvez également le produire en grande quantité afin que celui-ci dure plus longtemps.

Les étapes de création du e-liquide

un bref rappel des éléments cruciaux utilisés dans la production d’e-liquide

Parmi les trois ingrédients qui composent un liquide pour e-cigarette, seuls la base et l’arôme doivent obligatoirement être utilisés. La base que vous choisissez vous permet d’expérimenter le ratio PG/VG, ou l’harmonie entre le hit, le rendu des saveurs et la génération de fumée.

La base est combinée avec les goûts. Selon la concentration des arômes, il en faut entre 5% et 20% dans une préparation. On peut maintenant ajouter des additifs dans une proportion de 1 à 3 %. Ceux-ci ne sont pas obligatoires. Ils peuvent par exemple améliorer le goût ou la fraîcheur perçue du liquide.

Ensuite, il est possible d’assembler le e-liquide en combinant ses éléments constitutifs.

Si la création du e-liquide vous tente, il est nécessaire de connaître les étapes de création du e-liquide :

  • Verser une base PG et VG en prenant en compte la quantité nécessaire,
  • ajouter vos arômes préférés et les laisser reposer 2/3 jours,
  • y ajouter des additifs afin de laisser les arômes macérer correctement dans le liquide.

Qu’est-ce qui a été modifié par la directive européenne ?

La vente d’articles contenant de la nicotine dans des flacons de plus de 10 ml est désormais interdite par la directive européenne. Dans le passé, les fumeurs utilisaient une base de nicotine de 1L pour réduire les coûts.

Maintenant, nous devons consommer une base de 1L sans nicotine et la compléter avec un booster de nicotine. Il faut ensuite ajouter les arômes. Nous découvrons que nous devons acheter un article supplémentaire. Dorénavant il va falloir également produire sa base nicotinée en grande quantité en utilisant une base avec une concentration de 0 mg/ml et un booster de nicotine. Calculons rapidement la rentabilité sans l’utilisation d’additifs pour faire plus d’économies.

Combien coûte actuellement un flacon de e-liquide artisanal ?

Considérons le kit Revolute comme une illustration. Il comprend une base de 40 ml et six boosters de nicotine. Nous devrons tout mélanger pour créer une préparation qui contient 12 mg/L, et nous nous retrouverons avec une base de 100 ml. Pour obtenir 125 ml de liquide prêt à être fumé, nous ajoutons environ 25 ml d’arômes à une dose de 20%.

La base est de 11,5 euros. Les trois flacons de 10 ml aux goûts concentrés coûtent au total 17,70 euros pour un prix moyen de 5,90. Pour 125 ml d’e-liquide, on arrive à un total approximatif de 35 29,20 €, soit 2,34 € par flacon de 10 ml. Ces estimations sont des approximations, mais avant le mandat, nous étions entre 0,50 et 2 euros, selon le dosage de nicotine pour 10 ml.

Quelles sont les chances d’économiser de l’argent à l’avenir ?

Selon nos projections, le prix des boosters de nicotine devrait diminuer de moitié sous l’effet du jeu de la concurrence, pour gagner un peu moins de 1 € par flacon. Six boosters ont été utilisés pour nos 100 ml. Pour 100 ml, nous gagnerions 6 euros soit 60 centimes par bouteille .

Le bricolage reste moins cher que l’achat de flacons, même si les prix ont augmenté. Bien qu’il y ait plus de marchandises à acquérir et que les calculs nécessaires au dosage de la nicotine pour obtenir une grande capacité soient plus difficiles que par le passé, nous économisons encore environ 60% par rapport à un flacon de 10 ml tout prêt.