18 juillet 2024

Agence immobilière : quelle est l’utilité ?

Les agences immobilières prennent énormément d’ampleur surtout avec le temps, et il en existe de plus en plus sur le marché connaissant toutes ou presque un énorme succès.

La cause de ce succès se cache sans doute dans leurs différents avantages, car elles en possèdent énormément qui sont tous au service du client lui rendant la tâche beaucoup plus facile.

Les agences immobilières sont très bien réputées, et ceci est un résultat largement mérité grâce aux très grands efforts que les agents immobiliers fournissent afin de satisfaire leurs clients.

En faisant appel à une agence immobilière, un vendeur peut vendre son bien rapidement, et un acheteur peut localiser facilement une maison, un appartement ou un chantier. 

Comment éviter d’acheter un bien à un prix qui entraînerait une perte sur le marché secondaire en cas de revente ?

Les points forts de l’agence immobilière

Ceci est absolument indéniable car les agences immobilières sont d’une énorme aide pour les clients qui sont souvent en difficulté, et elles possèdent beaucoup d’avantages allégeant la tâche des investisseurs ou des vendeurs.

  • Grâce aux réseaux très larges de propriétaires-vendeurs, les agences immobilières proposent des choix infinis de biens immobiliers très différents à leurs clients, leur permettant de trouver à coup sûr leur bonheur.
  • Il est possible d’effectuer de nombreuses visites pour faire son choix, et en plus en compagnie d’un professionnel qui est en mesure de conseiller au mieux le client.

Commission des agences immobilières

La rémunération moyenne perçue par les agences immobilières est de :

  • TVA incluse, 6,5% des honoraires pour les maisons de moins de 150 000 €.
  • TVA incluse, 4,8% des honoraires pour les maisons coûtant entre 150 000 et 300 000 €.
  • 4,0% des honoraires, TVA incluse, pour les maisons coûtant entre 300 000 et 450 000 euros.
  • Pour les logements dont le coût est supérieur à 450 000 euros, 3,5 % des honoraires, TVA comprise.

Inconvénients à passer par une agence immobilière

Bien que cela puisse paraître évident, pour certains acheteurs, l’inconvénient majeur du recours à une agence est la nécessité de payer des honoraires pour un service fourni.

Les agences immobilières françaises fournissent les annonces de maisons et d’appartements à vendre sur des sites web comme seloger.com, immostreet.com et logic-immo.com. Si la même annonce peut apparaître plusieurs fois, c’est parce que les agents immobiliers font généralement appel aux services payants de ces sites immobiliers.

Ces sites présentent deux inconvénients si l’offre et l’option sont cruciales :

Les internautes peuvent accéder aux annonces des agences, mais pas aux annonces personnelles. Les internautes perdent beaucoup de temps à chercher sur plusieurs sites avant de découvrir des annonces identiques, souvent à des prix différents.

Le propriétaire de la maison à vendre ne peut pas être contacté directement. Vous devez vous adresser à un agent immobilier pour en savoir plus sur le logement que vous avez découvert (présence de services, de commerces, d’écoles, de moyens de transport, etc.)

Avantages de l’agence immobilière

Grâce au vaste réseau de propriétaires-vendeurs que les agences immobilières entretiennent, leurs représentants sont en mesure de faire des offres variées.

La visite d’une propriété par une agence ne vous engage légalement que si vous le souhaitez, et elle est toujours gratuite.

Il est essentiel de comprendre que le fait d’inscrire votre maison auprès de nombreuses agences suggère aux acheteurs que vous êtes pressé ou que vous avez des difficultés à vendre votre propriété. Les acheteurs seront avertis par cet indicateur qu’ils peuvent marchander un prix plus bas.

Cependant, laisser la vente de votre maison ou de votre appartement entre les mains d’un seul agent peut s’apparenter à un jeu de hasard. Lorsqu’on leur confie l’exclusivité de la vente de votre maison, certaines agences redoubleront d’efforts, tandis que d’autres se contenteront de « décrocher des mandats » en faisant peu d’efforts pour vendre votre bien.

Un agent immobilier est un trésor de connaissances pour le grand public.

Le client désireux d’acquérir un logement (l’acheteur) a accès aux offres les plus locales lorsqu’il rencontre une seule agence membre 50/50.

Cette aide précieuse permet aux agents immobiliers de trouver rapidement un acheteur, d’obtenir un prix de vente aussi proche que possible du marché pour le client qui vend le bien (le vendeur) et de diffuser largement l’information aux autres agents immobiliers qui font partie du réseau 50/50.

Location en passant par une agence immobilière

Les inconvénients des agences immobilières du point de vue de la location.

  • La commission qui doit être versée à une agence équivaut à un mois de loyer.
  • Vous recevrez une offre de loyer de la part d’une agence qui est conforme au marché local de votre ville ou de votre région.

Les agences immobilières sont tenues par les propriétaires de demander des dossiers extrêmement complets aux locataires. Comme les propriétaires n’interagissent jamais avec les locataires, ils confient aux agences des tâches ingrates qu’ils n’oseraient jamais demander eux-mêmes en raison du volume et du caractère intrusif des documents requis. Bulletins de salaire, dépôts multiples, dont certains sont même contraires à la loi. Vous avez le droit de refuser toute demande de documents tels qu’un jugement de divorce, une autorisation de prélèvement automatique ou un certificat de bonne fin pour votre compte bancaire.

Enfin, sachez que, en règle générale, le loyer du bien que vous souhaitez louer ne doit pas représenter plus d’un tiers de vos revenus. Face à la demande, certaines agences, en collaboration avec le propriétaire, n’hésitent pas à demander que le loyer ne dépasse pas un quart de vos revenus.

Avantages de passer par une agence immobilière dans le cas d’une location

Les avantages des sociétés immobilières lors de la location d’un logement.

  • Les locataires et les propriétaires sont mis en relation en grande partie par les agences immobilières.
  • Les réseaux des agences immobilières sont étendus et souvent efficaces.
  • Toutes les interactions avec le propriétaire sont gérées par l’agence elle-même. Il vous suffit de présenter les documents requis.

Au nom du propriétaire, l’agence immobilière s’occupe de la sélection des locataires ainsi que de la rédaction des baux éventuels et de l’établissement de l’état des lieux. C’est un gage de sérieux en théorie.

Une agence immobilière dispose d’une garantie de responsabilité civile professionnelle ainsi que de la carte professionnelle  » transactions sur immeubles et entreprises. « 

Lorsque vous signez votre bail, l’agence fournit des garanties. En cas de problème sur le bien loué, comme une fuite ou un dégât des eaux, l’agence doit intervenir et prendre en charge les réparations, à condition que vous ne soyez pas responsable des dégâts.

Contrairement à ce que l’on croit, les agences facturent souvent moins cher le loyer que les gens ne le font entre eux. La loi exige également la présentation explicite des frais d’agence (y compris les services et les tarifs correspondants).

Les professionnels vous donneront des conseils utiles et vous informeront de vos droits et obligations en tant que locataire si vous passez par une agence de la Fnaim ou de la Cnab.

L’achat auprès de particuliers ou PAP

Les avantages de la vente à des particuliers sont les suivants :

  • Les propriétaires du bien sont incités à le vendre.
  • Les particuliers publient leurs propres annonces de location et de vente de biens immobiliers.
  • Au final, les transactions se font rapidement et simplement grâce à des relations sérieuses.
  • Les demandes de contact peuvent être effectuées par e-mail ou par téléphone, si vous le souhaitez.
  • Contactez directement l’annonceur.
  • Les utilisateurs qui souhaitent acheter ou louer quelque chose en ligne peuvent demander des informations. Les demandes d’informations sont générées par des annonces engageantes.

Les inconvénients du PAP

les inconvénients de la vente privée.

Théoriquement, le coût d’un bien vendu par l’intermédiaire d’une agence est supérieur de 3 à 6 % au coût d’un bien similaire vendu directement entre les parties. En principe seulement, car il est habituel que les vendeurs manifestent leur gratitude envers les agents immobiliers qu’ils avaient consultés auparavant en disant qu’ils ont pu augmenter de 20% le prix auquel leur logement a été vendu.

Les données fournies ici et là par des sites « de particulier à particulier » qui en ont fait un business, indiquant que le prix de vente direct sans passer par une agence immobilière est 7% moins cher, peuvent être comparées à ce pourcentage qui est extrêmement éloigné du prix du marché.

Pour le vendeur, en particulier, le marché de particulier à particulier permet de « faire une bonne affaire ».

Le marché de consommation de particulier à particulier est rentable, notamment pour les vendeurs. La « crise économique » de 2008 a rendu encore plus visible le clivage entre le vendeur et l’acheteur. Pour « faire une bonne affaire », ou pour vendre leur bien plus cher qu’il ne vaut tout en évitant de devoir payer une commission à un intermédiaire, les vendeurs se sont rationnellement tournés vers le marché privé. La rémunération qu’une agence aurait gagnée est généralement incluse dans le prix de vente !

Les vendeurs expriment fréquemment leur joie en inscrivant leur maison à un prix supérieur de 20 % à la valeur estimée par l’agence. Cette proportion, très inférieure à la valeur du marché, est à mettre en parallèle avec les données fournies occasionnellement par les sites internet « de particuliers à particuliers », qui affirment que le prix de vente direct sans passer par une agence immobilière est inférieur de 7%. Graphique ci-dessus.

Le principal problème est qu’il est plus difficile de réaliser les choses par soi-même. Le particulier n’est jamais objectif lorsqu’il estime son prix, il a oublié que la cour de récréation est à côté, que la cloche de l’église sonne, que la rue est passante, qu’il y a un pressing ou une station-service à proximité, qu’il y a des voisins bruyants, qu’il y a une usine polluante qui rejette des poussières à particules fines, qu’il y a une chaufferie fonctionnant au bois ou au fioul domestique à proximité ou en bordure de la propriété, qu’il y a un commerce très fréquenté la nuit. La communication est fréquemment mauvaise, et les photographies mises en ligne reflètent fréquemment la faible qualité des prestations.

Pour l’acheteur comme pour le vendeur, l’intérêt est souvent égal à zéro.

Dans de nombreux cas, le vendeur d’un bien médiocre réduira le prix à des niveaux « raisonnables » par rapport au marché, mais le bien sera toujours médiocre : les combles sont une fournaise en été, les pièces sont difficiles à isoler correctement, l’absence ou l’insuffisance de ventilation crée des pathologies en hiver, et pire, le chauffage ou l’électricité sont de qualité médiocre parce qu’ils ont été installés par des mains « habiles ».

Le prix bon marché qui semblait d’abord être une bonne affaire et qui a incité les acheteurs honnêtes à reconnaître rapidement l’affaire du siècle (ne dit-on pas qu’un pigeon se lève tous les matins) se révèle être, dans le meilleur des cas, un produit invendable aujourd’hui. Parce qu’il est très difficile de se retirer d’une mauvaise affaire sans perdre une part importante de ce qu’aurait coûté le passage par un professionnel de l’immobilier, ceci est d’autant plus vrai lorsque les désagréments sont difficiles à régler (comme le placement d’une cheminée à bois avec un conflit de voisinage, la présence d’une unité de pompe à chaleur bruyante, etc.)

Si certaines installations électriques bricolées sont visibles, d’autres, dissimulées dans les murs ou les sols, présentent un risque d’incendie.