Lancer une SAS : quel est le capital minimum exigé pour fonder une SAS ?

Le capital de la société par actions simplifiée est un élément obligatoire pour sa constitution. Il s'agit du montant des apports des associés en :

  • Numéraires : apports monétaires apportés directement par les associés et/ou les actionnaires au capital de la SAS. Il faut le distinguer des apport en compte courant d'associé.
  • Natures : apports sous forme de biens mis à la disposition de l'entreprise par les associés et/ou les actionnaires. Ces apports correspondent à des biens corporels tels que : les immeubles, du matériel, des machines...etc. Ils peuvent être aussi incorporels tels que : des brevets, des titres d'autres entreprises, des fonds de commerces...etc.

Pour la création d'une société par actions simplifiée, la réunion du capitale est une étape obligatoire, sauf que la loi n'exige pas de montant minimal pour cette forme juridique d'entreprises.

Pour plus d'informations cliquez sur www.lancer-sas.com.

A quoi sert le capital social dans une SAS ?

Le capital social de l'entreprise n'est pas obligatoire pour rien. En effet la loi exige au moins le dépôt de 50% des apports en numéraire à la création et ce pour :

  • Financer les investissements.
  • Payer les premières factures.
  • Verser les premiers salaires des employés.